Alban Gouaillardet

Ostéopathe à Toulouse - 4 Place intérieure Saint-Cyprien, 31300 TOULOUSE

Quand consulter > Femmes enceintes

Au cours de la grossesse, le corps de la mère traverse de nombreux changements qui peuvent être accompagnés par l’ostéopathie. L'approche posturo-respiratoire de Bernadette DeGasquet à laquelle j'ai été formé est particulièrement compatible avec la vison ostéopathique.

Pendant 9 mois la taille du fœtus et de l’utérus augmentent ce qui déséquilibre le centre de gravité vers l’avant créant une hyperlordose lombaire (cambrure du bas du dos), accentuée par le relâchement des muscles abdominaux. Cela produit une contrainte plus marquée sur les articulations vertébrales, notamment de L5 et S1, avec des douleurs locales (lombalgies).

Aussi, l’augmentation du volume utérin vient comprimer les organes environnant. Il en découle des gênes fréquentes sur les fonctions urinaires (besoin d’uriner plus fréquent, mauvaise vidange de la vessie favorisant les infections urinaires…), digestives (constipation, remontées acides…) et veineuses (jambes lourdes, hémorroïdes…).

Il est à noter qu’à partir de la 12 ème semaine de grossesse, commence la sécrétion de relaxine, une hormone qui relâche tous les ligaments, particulièrement au niveau du bassin. L’hyper-mobilité du bassin augmente le besoin de stabiliser le bassin par les muscles, créant fréquemment des syndromes du piriforme (douleur du nerf sciatique causé par le muscle piriforme). Quand ces symptômes arrivent, une consultation ostéopathique est la bienvenue (souvent autour du 5ème mois).

Parfois le besoin d'une autre consultation peut se faire ressentir au cours du dernier trimestre.

Enfin, une consultation en fin de grossesse pourra être effectuée afin de vérifier le bon fonctionnement des points clés de l’accouchement comme la mobilité du bassin, indispensable à la sortie du nouveau-né.

Et après? Il est rare qu'une consultation précoce (dans les 3 jours après l'accouchement) soit nécessaire. Elle peut être nécessaire si vous avez des douleurs très invalidantes qui vous empêchent de vous déplacer (douleurs de dos très violentes au moment de s'appuyer sur une jambe).

Si la récupération se passe bien, je vous recommande une visite de contrôle avant 6 semaines post-partum.